Bonne pêche

58% des Français considèrent le poisson comme un aliment plaisir.

Crédit : Plisson pour Cyrielle

Crédit : Plisson pour Cyrielle

Loin est le temps où le vieil homme pêchait l’espadon en solitaire … L’ère industrielle a lancé ses armadas de navires à l’assaut des océans, plongeant dans la mer nourricière. Jusqu’à quand sera-t-elle généreuse avec les hommes ? La mer n’est plus le vaste garde- manger qu’elle fut.

Originaire du Morbihan, amoureuse de la Bretagne, j’ai longtemps été de ceux qui ne mangeaient du poisson qu’une fois là-bas, persuadée que sa fraîcheur en dépendait mais surtout son prix. Souvent à tort. Est-il possible de continuer à manger du poisson frais à petits prix sans vider les mers ? Oui ! Mais pour cela, il est temps d’agir en gourmet éclairé. Tous les jours, je découvre des nouveaux produits de la mer, qui ne font pas partie des espèces menacées. Je choisis pour vous les bons poissons à cuisiner, ceux que l’on ne connait pas forcément, qui ne ressemblent pas à un dos de cabillaud ou un pavé de saumon, mais qui cachent des multitudes de saveurs.